Musee D'art Moderne de Saint-Etienne Metropole
Saint-Etienne
La Terrasse
+33 (0)4 77795252 FAX +33 (0)4 77795250
WEB - EMAIL - LINEA DIRETTA
Cinque mostre
dal 15/5/2010 al 22/8/2010
tutti i giorni 10-18, chiuso martedi'

Segnalato da

Galleria Pack



 
Invia
 ::  playlist  ::  calendario eventi




15/5/2010

Cinque mostre

Musee D'art Moderne de Saint-Etienne Metropole, Saint-Etienne

Richard Nonas / Marina Paris / Omar Galliani / Local line 2 / Consommables


comunicato stampa

RICHARD NONAS, Shoots good, not straight
MARINA PARIS, Other Spaces / Other Chances
OMAR GALLIANI, Dans mon tiroir à dessins
LOCAL LINE 2, jeunes créateurs
CONSOMMABLES, collections permanentes

À partir du 15 mai 2010, le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole présente trois nouvelles expositions temporaires de Richard Nonas, Marina Paris et Omar Galliani. Le programme d’attractivité culturelle du territoire se poursuit avec Local Line 2, une exposition d’œuvres d’artistes basés à Saint- Etienne. Enfin tout au long de l’été, Consommables invite à un parcours dans la collection permanente sur le thème de l’objet, de Victor Brauner à Philippe Favier, de Fernand Léger à Bertrand Lavier.

Richard Nonas, Shoots good, not straight

Richard Nonas est né en 1936 aux Etats-Unis. Sa première activité, anthropologue, et les missions qui ont été les siennes (vivre auprès des Indiens du Mexique, des Inuits du Canada, ou des Indiens de l’Arizona) imprègnent l’ensemble de sa création plastique. Ce qui pourrait apparaître en premier lieu comme un art minimal voire conceptuel est en fait plus proche d’un art environnemental : les réflexions de l’artiste et leur mise en œuvre portent sur la sensibilité des matériaux, et plus largement sur un rapport physique, sensible, au lieu. Richard Nonas met en place des dispositifs simples, répétitifs, qui vont marquer un territoire donné – espace naturel ou salles de musée. Les matériaux utilisés sont toujours liés à l’histoire du lieu dans lequel il s’inscrit. L’exposition au Musée présentera notamment deux installations in situ à l’intérieur des salles, pour lesquelles l’artiste utilisera de l’acier et des blocs de granit, animant la surface au sol de formes géométriques simples répétées, de signes, de marquages, de codes détournés d’une certaine modernité. A l’extérieur, des rochers issus de carrières voisines du Musée s’aligneront pour former une crête ressurgie d’un passé imaginé ou ressenti. La rétrospective que lui consacre le Musée d’Art Moderne, outre ces installations in situ d’envergure, sera l’occasion, pour la première fois dans un musée en France de rassembler une vingtaine de sculptures, présentées au mur et au sol.

Le travail de Richard Nonas, qui a notamment été proche de Gordon Matta-Clark et de son groupe Anarchitecture dans les années 1970, a contribué avec Denis Oppenheim et Richard Tuttle à une forme de recontextualisation du langage formel minimal. Ses sculptures sont entrées dans les plus grandes collections comme celle du Guggenheim Museum ou du MoMA de New York.

"Je veux que mes sculptures créent un monde, un espace, un lieu, qui aient un effet sur vous. [...] le lieu porte une empreinte émotionnelle et une empreinte humaine qui excèdent la réalité physique." Richard Nonas

Catalogue disponible, Editions Silavana Editoriale, 96 pages.

----

Marina Paris, Other Spaces / Other Chances

L’œuvre de Marina Paris (née en 1965 à Sassoferrato, Italie, elle vit et travaille à Rome), aborde le thème de la persistance de la mémoire et de ses fluctuations. Elle s'exprime par l'utilisation de diverses techniques telles que le dessin, la photographie et les installations in situ. Pour sa première exposition monographique muséale à l’étranger, cette jeune artiste présente des photographies récentes et une vidéo.

Longs couloirs vides, abandonnés, salles d’attentes froides, déprimantes, sans âme qui vive, ameublement réduit, lieux de transit et d’attente... Ici la répétition monotone d’espaces vides aménagés par l’homme constitue la seule trace de vie, aucune autre présence visible, ni tangible. Tout est silencieux, tout est neutre et impersonnel. L’observateur a l’impression de tout savoir ; il lui semble qu’il a déjà tout vu, et il a le sentiment de se trouver dans un contexte d’une familiarité ennuyeuse.
Malgré cela, il reconnaît en son for intérieur quelque chose de mystérieux et de troublant : une sensation indéfinissable et inexplicable. La nature statique des objets ainsi que l’absence d’action créent une tension latente synonyme d’attente, de frustration, d’une lente incertitude. Les lieux désertés nous attendent dans une sorte d’espoir mélancolique d’une réactivation par la présence.

Catalogue disponible: Other Spaces / Other Chances, Marina Paris, textes de Lorand Hegyi et Giacinto di Pietrantonio.

----

Omar Galliani, Dans mon tiroir à dessins (au cabinet d’arts graphiques)

Omar Galliani (né en 1954 à Montecchio Emilia, Italie), est une figure du groupe italien "Anacronisti" (les Anachronistes) et du mouvement "Magico Primario" (Magie Primaire), fondés dans les années 1980 en opposition à l’art conceptuel international, au développement des installations et du multimédia. Très largement connus en Italie, ses dessins, réalisés au crayon, à l’encre ou au pastel, vont puiser dans les techniques classiques du clair-obscur et du sfumato. A partir des années 1980, Omar Galliani participe à plusieurs éditions de la Biennale de Venise, de la Biennale de Sao Paulo au Brésil et de la Biennale de Pékin, où il remporte le premier prix en 2003. Ses figures féminines évanescentes au carrefour de l’orient et de l’occident combinent l’iconographie occidentale à la sérénité orientale.

Il présente à Saint-Etienne dans le Cabinet d’arts graphiques des œuvres récentes, 45 dessins de petit format de la série Notturno (2007), deux ensembles de grands dessins l’un sur papier de soie, l’autre intitulé Disegno Siamese (dessin siamois) et enfin quelques œuvres réalisées en 2009 (série Sant’Appolonia).

Exposition réalisée en partenariat avec la Fondazione Solares.
Catalogue disponible. Editions Silvana Editoriale, textes d’Omar Galliani, Guy Goffette et Lorand Hegyi.

----

Local line 2

Jeunes créateurs basés à Saint-Etienne

Nicolas Brun, Emma Ré, Linda Roux, Sandra Sanseverino Christophe Vailatti Deuxième édition d’un cycle d’exposition qui a débuté au printemps 2010, Local Line 2 se veut le reflet de la création en train de se faire sur le territoire stéphanois. Dans ce cadre également, certains des artistes présentés au Musée d’Art Moderne seront invités dans les prochains mois à exposer à l’étranger dans des institutions partenaires.

Pour cette deuxième édition, le thème fédérateur n’est plus lié au medium utilisé, mais plutôt au sentiment mélancolique qui émanerait d’un ensemble d’œuvres d’artistes d’une génération (35-40 ans) qui ont choisi de travailler sur notre territoire.

----

Consommables
Accrochage des collections permanentes

De février à août 2010, le choix d’œuvres est organisé autour de l’objet dans tous ses états, du début du XXe siècle à nos jours. L’occasion de découvrir des acquisitions récentes et très contemporaines, comme l’installation Who’s afraid of design ? d’Arnaud Labelle-Rojoux (2009), ou de redécouvrir des œuvres plus anciennes, régulièrement présentées, telle La partie de campagne de Fernand Léger (1953) ou L’Accumulation de haut-parleurs d’Arman (1963). Une série de dessins de Victor Brauner illustre la vision surréaliste de l’objet et permet de revoir une partie de ce fonds exceptionnel légué par la veuve de l’artiste. Bien représentés dans la collection du musée, les courants du Pop Art et du Nouveau Réalisme font également partie du parcours.

Un livret-jeu accompagne cette présentation et invite les familles à un parcours découverte dans l’exposition. Disponible gratuitement à l’accueil du Musée.

Image: Marina Paris, Domestic spaces - 15, 2009. Photographie. © DR. Courtesy Galleria Pack, Milan.

Presse
Alicia Treppoz-Vielle, a.treppoz-vielle@agglo-st-etienne.fr, +33 (0)4 77 91 60 40

Vernissage, lundi 17 mai à 18 heures

Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole
La Terrasse BP 80241 - 42006 Saint-Etienne
Horaires d’ouverture
Du mercredi au lundi de 10h à 18h sans interruption. Fermé le mardi.
Fermeture les 14 juillet et 15 août.
Tarifs
Entrée: 5 € / Tarif réduit: 4 €
Entrée et visite guidée: 6 € / Tarif réduit: 4,50 €
Gratuit -12 ans et pour tous le 1er dimanche du mois.

  Share
IN ARCHIVIO [14]
Seven exhibitions
dal 22/6/2012 al 22/9/2012

Attiva la tua LINEA DIRETTA con questa sede